Skip to content

Francs Côtes de Bordeaux – rive droite inconnue Bordeaux

Teneur:

La vaste région comprend plus de 50 petits noms distincts, dont, bien sûr, Saint-Emilion, Pomerol et Médoc (Saint-Emilion, Pomerol, Médoc) sont les premiers à se souvenir. Leurs voisins : les satellites de Saint-Emilion Lussac Saint-Emilion, Montagne Saint-Emilion, Puisseguin Saint-Emilion et Saint-Georges Saint-Emilion (Lussac Saint-Emilion, Montagne Saint-Emilion, Puissegan Saint-Emilion, Saint-Georges Saint-Emilion) , Fronsac et Canon Fronsac (Fronsac et Canon-Fronsac), Graves (Graves) et les noms du groupe Côtes de Bordeaux : Francs, Bourg, Blaye, Cadillac, Castillon (Côtes de Bordeaux : Fran, Boer, Bligh, Cadillac, Castillon ) restent injustement dans l’ombre.
Dans cet article, je vais parler du plus oriental et de l’un des plus petits noms de Francs Côtes de Bordeaux (Fran Côtes de Bordeaux).

Situation géographique de la région

Elle est située à 50 km au nord-est de Bordeaux et à 10 km à l’est de Saint-Emilion. C’est l’appellation la plus orientale et la plus continentale de toutes les appellations de la région bordelaise. Francs Côtes de Bordeaux appartient à la fois au groupe des Côtes de Bordeaux et au groupe d’appellations du Libournais (Libournais), en outre, comprenant Saint-Emilion, Pomerol, Lalande de Pomrol, Fronsac et Canon Fronsac, satellites de Saint-Emilion et Castillon Côte de Bordeaux.
Cette appellation n’occupe que 525 hectares et 3 communes (Francs, Saint Cibard et Tayac), ce n’est pas la plus célèbre et l’une des plus petites de Bordeaux, mais son vin mérite sans aucun doute qu’on s’y attarde.

Vue sur le vignoble des Francs Côtes de Bordeaux (© vinsvignesvignerons.com)

Caractéristiques climatiques

En général, le climat ici est océanique, mais en raison de sa plus grande distance de l’océan, il présente certaines caractéristiques continentales : des hivers légèrement plus froids et des étés légèrement plus chauds (la différence est de 2-3 C°). L’humidité et les précipitations dans cette partie de la région bordelaise sont également légèrement inférieures à celles du reste de son territoire.

Sol

Les sols sur le territoire de l’appellation sont argilo-calcaires de deux types :

  • sédiments homogènes étendus formés sur le fond de l’ancien lac, qui font saillie sur le fond des sols marneux à la suite de l’érosion
  • sols argilo-calcaires mêlés de grès

En général, le calcaire prédomine dans les sols des Francs Côtes de Bordeaux, ce qui se reflète dans ses boissons, qui acquièrent un bouquet de baies rouges et noires acidulées, une acidité assez élevée et une légère note minérale.
Les vignobles situés sur de tels sols sont principalement orientés à l’est et reçoivent ainsi une quantité de chaleur suffisante.

sol -Francs Côtes de Bordeaux

Terroir des Francs Côtes de Bordeaux (© vinsvignesvignerons.com)

Cépages, méthode de vinification et types de vins de la région

La partie principale du vignoble est variétés rouges:

  • typique des vignobles du Libournais Merlot (50-60%)
  • Cabernet Franc
  • Cabernet Sauvignon

Ces deux derniers occupent ensemble 40 à 50 % de la superficie totale. Le reste est variétés blanches:

  • Sémillon – prend 60%
  • Sauvignon Blanc – 20%
  • Muscadelle – 20%.

Dans cette petite appellation, il n’y a que 41 châteaux et 3 coopératives, et la quasi-totalité de la production est concentrée sur les vins rouges (99%), et les blancs secs et moelleux sont assez rares (pour 3,3 millions de bouteilles de rouge il n’y a que 19 000 blancs secs et 8 000 blanc doux).
Il existe différents styles de boissons rouges :

  • aussi léger, ouvert et fruité
  • et barrique, plus saturée et dense, qui peut très bien rester en cave plusieurs années

Dégustation. Château Godard Bellevue. Francs Côte de Bordeaux 2012

Château Godard Bellevue

J’ai découvert par hasard cette bouteille parmi tous mes “souvenirs” des journées portes ouvertes du château (un événement annuel où l’on peut visiter des dizaines de châteaux le week-end, déguster et acheter leurs boissons), et j’ai pensé qu’il serait agréable de raconter le des appellations méconnues de Bordeaux… De plus, les boissons de 2012 sont déjà bien mûres en ce moment.

2012 les vignerons appellent Bordeaux “restaurant” car contrairement aux 2009 et 2010 exceptionnels et puissants, les boissons de 2012 se sont révélées douces, sans hauts niveaux de tanins et de concentration, et agréables, ouvertes et fruitées déjà dans leur jeunesse.
Les conditions climatiques en 2012 n’ont pas été très favorables pour la région Bordeaux Médoc, où prédomine le cépage Cabernet Sauvignon : la floraison s’est prolongée en raison des pluies printanières, et la fin d’automne humide, qui n’a pas permis à ce cépage thermophile et tardif de mûrir suffisamment. Mais le Merlot plus précoce, dominant dans le Libournais, a su accumuler suffisamment de sucres et de substances aromatiques, grâce à la première moitié d’automne chaude, et mûrir avant l’arrivée de l’humidité et des pluies. Ainsi, les vins, où le Merlot prédomine dans l’assemblage, se sont révélés en 2012 très doux et agréables en général, rien que pour la haute gastronomie.

Et maintenant – notes de dégustation sur Château Godard Bellevue. Francs Côtes de Bordeaux 2012.

Couleur: rubis profond, mais déjà sensiblement grenat

Arôme: assez brillant (intensité supérieure à la moyenne) et multiforme, mais légèrement fermé au début. Après aération, les notes de cerise noire, de prune noire, de pruneau et de cerise séchée se mêlent à des épices (girofle, poivre noir), des signes de vieillissement en chêne (croûtons, cèdre), des fleurs sèches et une légère nuance minérale, un peu craie .

Goût: vin sec avec un goût prononcé (ainsi que des arômes, une intensité supérieure à la moyenne) cerise noire, cassis, cèdre, poivre noir et une nuance minérale, corps moyen et acidité élevée, astringence notable (les tanins sont à grains fins, mais secs, au-dessus moyenne), avec un taux d’alcool supérieur à la moyenne (13,5%) et un arrière-goût long (durée supérieure à la moyenne) avec une pointe rafraîchissante de menthe et d’amertume.

Impression globale et évaluation de la qualité : un vin de très belle qualité avec un bouquet harmonieux et expressif et une bonne structure (tanins et acidité), une acidité alcoolique intégrée et équilibrée. Parmi les inconvénients, on peut noter qu’il manque un peu de corps pour le niveau de tanins existant et la variété du bouquet.

Potentiel de garde : une acidité élevée et des niveaux de tanins supérieurs à la moyenne, ainsi qu’une finale assez longue sont des signes que le vin pourrait encore vieillir plusieurs années, mais dans l’ensemble, à ses 8 ans, il a un goût agréable et harmonieux.

Évaluation de la qualité selon le principe BLICE

Équilibre – a un bouquet complexe et harmonieux avec des notes fruitées et épicées avec une subtile teinte tertiaire

Longueur / Durée – l’arrière-goût est assez long, avec des notes de griottes rouges et de menthe, qui rafraîchissent l’effet réchauffant de l’alcool

Intensité – l’arôme et le goût sont vifs, avec des arômes variés et distincts

Complexité – un bouquet aux multiples facettes de goûts et d’arômes, se révélant au fur et à mesure de la dégustation

Expression / Expressivité (Typique) – un vin typique du Bordelais à dominante Merlot en assemblage, comme en témoignent des notes de cerise et de menthe. De plus, vous pouvez remarquer les caractéristiques des raisins cultivés sur des sols calcaires : une forte acidité et une légère teinte minérale.

Quand et avec quoi boire : bon pour le samedi soir et en accord classique avec une viande rouge maigre (ex. filet de boeuf). Mon choix cette fois se porte sur l’une des vieilles recettes de canard célèbres : Canard Apicius, à la différence près que je n’ai cuisiné que le magret de canard, pas la carcasse entière. La chose la plus intéressante dans cette recette est la sauce et la marinade au vin blanc et toute une gamme d’épices. En accompagnement du canard, j’ai choisi de la polenta neutre et des patates douces. L’impression générale de cette combinaison : satisfaisante, sauce, peut-être un peu sucrée pour le vin, mais met parfaitement en valeur la viande de canard et ajoute une touche épicée aux patates douces. Néanmoins, la texture de la viande de canard et les tanins de la boisson formaient un duo plutôt harmonieux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *